Presse

"Quelques mois plus tard, l'avocat genevois s'est pris au jeu et la scène initiale est devenue un roman, vif, malin, documenté et qui interpelle." 

LE MATIN DIMANCHE

"Quand on a eu vent de la sortie du livre Le jour où Apple a acheté la Grèce, on était plutôt méfiant. Au lieu de chercher à écrire la vérité sur Apple, Jean-Cédric Michel a eu l’idée de faire une fiction. Puisqu’on ne sait pas grand-chose, autant imaginer. Et c'est au final une petite réussite."

 

 

MACGÉNÉRATION

"Avec son premier roman, l'avocat genevois Jean-Cédric Michel passe par la fiction pour développer un scénario bien trop proche de la réalité pour ne pas faire peur. Comme avec les fameux SAS (scènes chaudes en moins), toujours en phase avec l'actualité internationale, ce thriller politico-financier apparaît plus vrai que vrai."

GÉNÉRATIONS

"Apple décide d'acheter la Grèce pour mieux la gérer. C'est le pitch de cet excellent roman de Jean-Cédric Michel. L'idée d'Apple est aussi de révolutionner les taxes, grâce à un logiciel de son cru, l'i-Tax, « en passant d'une fiscalité du travail à une fiscalité des flux ». Une autre utopie que l'on aimerait voir le jour. Un roman comme une quête humaniste. Un roman brillant." 

L'AVENIR

"Est-ce un essai ou un roman ? Un thriller, à n'en pas douter, mais criant de vérité. De quoi avoir froid dans le dos pour la démocratie..."

LIVRES EXPRESS

"On ne craint pas ici de dévoiler les ressorts de cette intrigue, tant l'auteur parvient à éviter le piège de la complexité technique pour composer une intrigue de la meilleure veine, aussi pédagogique qu'il convient. Ce n'est pas le moindre mérite de ce roman qui concilie un froid réalisme sur les excès des rouages de la finance mondiale et une plaisante utopie qu'il rend parfaitement crédible même s'il n'en est probablement pas dupe. En prime, quelques personnages hauts en couleur, à l'instar de ces agents secrets dépassés par la situation. À lire en vacances, même sur les plages, en imaginant que le sable est un tapis d'or."

LE TÉLÉGRAMME